Qui fait les mystérieux crop-circles?

Publié le par Jean de Kerven

Qui fait les mystérieux Crop Circles?


Qui
fait les Crop Circles ?

(Dessins géométriques (géoglyphes),
le plus souvent circulaires ou à base de cercles,
ou symboles tracés dans les champs de blé...)

Ils apparaissent, pendant la belle saison (l’hiver, il n’y a pas de blé en épis !), un beau matin, au beau milieu d'un champ de blé ! Ils ont été dessinés pendant la nuit et personne ne sait qui les a tracés !

Il y a, en 2004, quelque 10.000 Crop-Circles découverts dans le monde. Qui le sait ? Beaucoup de gens à voir le nombre de sites Internet consacrés à ce sujet, mais apparemment la télévision, la radio, la presse n’ont pas – ou si peu - l’air de connaître ce phénomène…

La science intellectuelle matérialiste déshumanisée refuse de considérer ce qui la dépasse

Considérons un « citoyen normal », peut-être vous-même. Si vous n’avez jamais vu de crop circles ou n’en avez jamais entendu parler, alors, peut-être ne regardez-vous jamais les journaux télévisés ? Si!?! Alors comment se peut-il que cela vous ait échappé ?
Se pourrait-il que d’aussi frappantes informations soit tout bonnement censurées ?!?

Et pourquoi donc ?

Le mot anglais « crop-circle » signifie « cercle de moisson ». Si le concept de base est anglais, c’est peut-être parce que le phénomène est particulièrement intense et évident en Angleterre, notamment dans le Sud, dans la région de Stonehenge, là où se trouvent les célèbres mégalithes. Pourtant, ce phénomène, maintenant bien connu dans la région, n’est pas réservé à l’Angleterre ni aux pays anglo-saxons, cela a lieu presque tous les pays, en particulier ceux où l’on cultive le blé ou d’autres céréales, mais, bien que cela dure depuis plusieurs décennies maintenant, c'est encore presque « Top secret » !

En France, à part la presse spécialisée dans les faits peu connus et les phénomènes insolites, la grande presse et la télévision n'en parlent pas. Les rares fois où cela a été fait, cela a été une réellement stupide campagne de désinformation avec, par exemple, le canulard des deux papys anglais à la retraite affirmant tracer des cercles avec leurs manches à balai et leurs cordes ! (étant donné la complexité des formations actuelles, les deux grand-pères ont sûrement dû faire appel à des centaines d’autres papys et de mamies surexcités !)

Le sujet était traité en 1 minute ! Ce que certains appellent les « serfs-veaux » et d’autres les « RBB » (Rationnels Bêtes et Bornés) et que, pour notre part, nous appelons des hyperdominés de l’intellect furent ainsi « rassurés » et confortés dans leur « rationalisme » et le mystère « éclairci ». Pour eux c'était la blague de deux grand-pères ayant trop de temps libre et en mal de publicité, et c’est tout...

Mais la réalité est bien différente ! L’on dit déjà que les deux fameux complices anglais étaient, en réalité, des agents des services secrets britanniques ! Curieux non ? Mais, s’il s’agissait bien d’une campagne de désinformation, rien d’étonnant de trouver là des agents coutumiers de ses pratiques. C’est la même chose lorsque l’on voit, en certains pays, des agents secrets des services dits de « renseignement » ou « d’espionnage » être envoyés afin de militer eux-mêmes dans des associations « antisectes » pour pouvoir ensuite, tout à loisir, pré-désigner de présumées « sectes » - qui sont, en fait (même s’il y aussi de vraies sectes !),  surtout, de par leur raison d’être, de dérangeantes associations - à la réprobation publique de nombreux moutons de Panurge certes dotés d’un cerveau mais apparemment pas de cervelet !

Ensuite, il faut savoir que les crop-circles sont faits de nuit ! Et quand lorsque l’on examine les images, vu leur étonnante précision et la complexité des figures, l’on se dit que, en pleine nuit, avec une lampe électrique "frontale", pour deux papys à la vue basse, cela ne doit pas être évident de les réaliser!!! Et en effet, même en essayant de les reproduire de jour, des architectes ont affirmé qu'il leur faudrait une équipe d'une dizaine de géomètres-experts et topographes pendant 8 jours pour arriver à tracer un crop-circle moyennement complexe ! L’on est loin d'une seule nuit. En réalité, ainsi qu’on a pu le mettre en évidence dans des films, ils apparaissent en 5 secondes !!!

Les mathématiciens peuvent reconnaître, dans certains crop-circles, des objets mathématiques étonnamment complexes, comme les Fractales (de Julia ou de Mandelbrot) et des géométries sacrées, telles la Fleur de Vie ou la Vescica Piscis...

 

Alors pourquoi cacher au public ce véritable phénomène mondial, qui prend de l'ampleur chaque année et touche la Terre entière (Angleterre, Irlande, Hongrie, Russie, Australie, USA, France...)?

Pourquoi ce silence des médias face à ce magnifique phénomène ? Peut-être, parce qu'en examinant et étudiant attentivement tous ces géoglyphes, l’on peut en venir à des conclusions qui ne cadrent ni avec la science matérialiste ni avec les objectifs des pouvoirs en place...

Qui  fait les crop-circles ?

Car la question est : Qui fait ces crop-circles ? à part les deux grand-pères bluffeurs, sont-ce des êtres humains de la Terre, oui ou non ? Si oui, jamais surpris après la réalisation de plus de 9000 crop-circles ! Ils sont vraiment très forts…

Sont-ce des animaux ? Encore plus invraisemblable !

Si ce ne sont pas des Terriens, alors qui sont-ce ?

Beaucoup penchent pour des extra-terrestres, mais les intra-terrestres ont aussi leurs partisans…

Certes, l’être humain de la Terre n’est pas seul dans l’Univers. Ce serait de la prétention que de l'affirmer ! Les astrophysiciens dénombrent une centaine de planètes déjà connues habitables dans l’Univers…  L’idée que les Terriens ont des grands ou petits frères ailleurs fait son chemin... Il y a d’autres créatures conscientes dans l'Univers… Terrien … T’es rien ! Dieu ne S'est pas arrêté aux Terriens ! La Création Postérieure gros-matérielle a continué de se développer. N'est-ce pas évident ?

Mais si ce sont les extra-terrestres qui font les crop-circles, comment font-ils ? Font-ils cela à distance avec des faisceaux de rayonnement ? Sinon, comment arrivent-ils là, au-dessus des champs de blé ? Peuvent-ils faire les crop circles en demeurant totalement silencieux  et invisibles ?

Une telle réponse apporte plus de nouvelles énigmes qu’elle n’en solutionne…

La séparation entre l’humanité et la science

Plus on a recours à l’actuelle science humaine et plus l’on voit qu’en dehors de la technique elle ne sait pas grand chose

Il existe donc une séparation entre l’humanité et la Science - c’est-à-dire le vrai Savoir – et cette séparation n'aurait pourtant nul besoin d'exister, puisque l'on ne voit pas pourquoi l’humanité entière, dès lors où elle s’approcherait avec Humilité, n’aurait pas pleinement droit à la Science. Qu’est donc le véritable objet de la Science si ce n’est chercher à rendre plus compréhensible aux êtres humains le cadeau de Dieu qu’est la Création dans laquelle ils vivent ?

De façon encore plus précise l’on peut dire que l'objectif réel de chaque discipline de la Science réside dans l’effort fait pour tenter d’approfondir de plus près les lois de la Nature, afin que, grâce à la connaissance plus exacte que peuvent en avoir certains êtres humains, ces Lois puissent être plus largement utilisées pour le profit et le service de l'humanité.

Tout cela n'est, au fond, rien d'autre que vouloir s’insérer dans la Volonté Divine.

Pourtant les scientifiques utilisent un jargon qui leur est spécifique, p)lus ou moins hermétique pour le profane. Qu’est-ce que cela cache sinon de la prétention, un manque de Simplicité et lavanité.

Supposons que tout le vrai Savoir puisse soudain se dire avec des mots simples, n’ayant pas préalablement nécessité de longues études. Alors, du fait de la prétention, de la vanité et de l’absence de Simplicité, le danger existerait que la plupart des êtres humains n'accordent alors que très peu de considération à la science, si celle-ci voulait se montrer dans la Simplicité naturelle de la Vérité.

Pourtant :

C'est uniquement dans l'évidence naturelle
que repose la garantie de la Vérité.

Alors seuls émergeraient encore ces êtres humains qui, à l'humanité, par un réel pouvoir, ont quelque chose à offrir et sont ainsi prêts à la servir.

à présent, le voilement de son discours par l'incompréhensible à la foule est une caractéristique particulièrement saillante du monde des érudits.

Le vrai Savoir ne doit pas avoir besoin de se rendre incompréhensible; car, en lui réside, simultanément, aussi, la faculté, et même le besoin, de s'exprimer en mots sobres. La Vérité est, sans exception, pour tous les êtres humains; car ceux-ci proviennent d'Elle, oui, parce que la Vérité, dans le Spirituel-Entéallique, (le) Point d'Origine de l'esprit humain, est vivante.

La Vérité, dans sa naturelle Simplicité, peut être comprise de tous les êtres humains.

Une autre hypothèse

N’y aurait-il pas une autre possibilité ? Si !

Tout à la fin de son livre « La Vérité sur les Incas », Roselis von Sass (1906-1996), féconde auteur ayant vécu au Brésil, écrit :

« Les si souvent évoquées lignes et figures découvertes dans la vallée de Nazca, au Sud du Pérou, ne peuvent, par leurs gigantesques dimensions, que rappeler les géants, que les autochtones désignent encore aujourd’hui comme des Dieux.

La vallée de Nazca, avec ses réseaux de lignes, ses dessins d’animaux et d’êtres humains, constitue, en réalité, un Livre d’Enseignement que les êtres humains, pour lesquels il fut réalisé, comprenaient parfaitement.

Ce réseau, dont quelques lignes ressemblent à des routes, représente un atlas astronomique, comme l’a correctement démontré le professeur Kosock. Cet atlas reproduit les mouvements individuels. Parmi eux il y aussi des « astres invisibles » qui émettent vers la Terre plus d’irradiations que l’on ne peut imaginer. La Terre est donc « bombardée », jour et nuit, par des irradiations émises non seulement pas des astres que nous connaissons et que nous pouvons voir, mais aussi par ceux qui nous sont inconnus.

Les animaux représentés par de gigantesques dessins dans la vallée de Nazca, vécurent, autrefois, dans cette région, sous une forme semblable, bien que d’une autre taille. En fait, à cette époque, le massif montagneux des Andes émergeait de la mer comme une île tropicale verte. De même les représentations d’êtres humains aux têtes auréolées de rayons possèdent une profonde signification.

Par ces rayons les « Maîtres » entéalliques voulaient indiquer que l’île verte avait été habitée par des êtres humains bons et radieux.

Naturellement, ces explications ne seront comprises et considérées comme vraies que par les personnes qui maintiennet encore une liaison avec le Grand Royaume de la Nature et de ces êtres. Cet ouvrage n’a été écrit que pour elles.

Puisse-t-il leur apporter Joie et éclaircissement sur ce dernier Peuple à avoir vécu sur Terre en liaison avec la Lumière ! »

- Roselis von Sass – « La Vérité sur les Incas » -

Une fois arrivé là, le lecteur, à juste titre, demandera : Quel rapport entre les Incas, Nazca et les crop circles ?

Oui, quel rapport ?

Dans les vestiges incas encore actuellement visibles il y a de gigantesques « constructions cyclopéennes » telles que la forteresse de Sacsahuaman. Aujourd’hui encore, comme pour les crop circles, personne, dans le monde dit « scientifique » n’a d’explication valable à apporter quant à savoir comment des êtres humains sans technologie moderne auraient pu être capables de tailler, manipuler et ajuster des blocs de plusieurs centaines de tonnes, sans aucun ciment, aussi précisément (une feuille de papier ne peut passer entre deux blocs) et solidement (les murs résistent mieux aux tremblement des terre, fréquents là-bas, que les murs espagnols utilisant du ciment).[1]

À Nazca là non plus la « science » - ou la « non-science » purement intellectuelle – n’explique pas, non plus, comment les Nazcas auraient pu faire pour tracer ces gigantesques figures sur le sol du désert, des figures qui – curieusement -, malgré le vent et le sable du désert ne sont jamais recouvertes et ne s’effacent pas… De temps à autre, par des mini-tornades suivant précisément le tracé des lignes (!!!), c’est comme si quelqu’un d’invisible actionnait un aspirateur, lui aussi invisible, dans le but de faire le ménage et de maintenir les lignes propres et donc constamment visibles depuis des siècles…

Donc ces fameux crop-circles ne seraient-ils pas de beaux et poétiques messages des Extra-Terrestres ?

D'ailleurs des scientifiques qui étudient les crop-circles sont ébahis de découvrir des messages codés dans ces "dessins" ! L’on retrouve même l'ADN avec un message a décoder. Comme si nos amis de "là haut" donnaient des coups de pouce aux scientifiques humains grâce à ces "rébus" à décrypter...

« L 'on ne peut pas découvrir de nouveaux rivages avant d'avoir perdu la côte de vue... »



[1] Au sujet des murs Incas, lire «Incas à part -  La forteresse Inca » d’Ange Francier, à l’adresse : http://www.appeldeshauteurs.net/oeuvres/Incas_a_part.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article